L’approche de coopération entre l’IA et l’Humain

440 220 Sidexa

Dans l’industrie automobile, nous savons que les technologies de l’Intelligence Artificielle et du Machine Learning contribuent à simplifier les procédures, à accélérer le cycle de traitement des sinistres et à améliorer l’ensemble du parcours client. Elles peuvent également fournir des résultats en temps réel aux assureurs, aux experts, aux réparateurs et aux consommateurs, notamment :

  • des estimations précises, homogènes et plus rapides
  • une catégorisation plus affinée
  • un processus automatisé de paiement
  • une réduction du nombre de devis supplémentaires
  • une commande plus rapide des pièces
  • un accord et/ou des règlements plus rapides
  • un repérage plus rapide des cas de perte totale

Et bien sûr, n’oublions pas les véhicules autonomes dont le fonctionnement repose sur un flux continu de données et d’instructions.

Toutefois, il est important de ne pas se concentrer uniquement sur les résultats mesurés de cette technologie, à savoir le coût, les gains d’efficacité, la vitesse et la sécurité. La manière dont l’IA procède à l’automatisation de certaines tâches, en particulier dans le domaine automobile où la sécurité est cruciale, est un élément fondamental à ne pas négliger.

L’approche « human-in-the-loop » (la coopération entre l’IA et l’Humain) redonne un cadre et la priorité aux interactions entre l’Homme et la Machine afin de créer des systèmes plus intelligents qui intègrent une intervention humaine utile et pertinente.

Concevoir des systèmes d’IA et d’apprentissage automatique qui intègrent systématiquement l’élément humain dans le processus est une bonne pratique, voire une nécessité dans l’industrie automobile. En effet, l’humain intervient dès que nécessaire, qu’il s’agisse de signaler un problème dans le cycle de traitement des sinistres ou de prendre le contrôle d’un véhicule autonome.

Chez Solera, nous concevons des systèmes intelligents qui donnent la place à l’humain afin de nous aider à accomplir davantage de tâches et ce, de manière plus judicieuse. L’humain optimise la technologie en lui apportant son expertise (ou ses connaissances en réparation dans notre cas) pour former une alliance Homme-Machine inégalée.

Ces connaissances en réparation impliquent une certaine évolutivité. Solera continue à développer ses solutions à mesure que de nouveaux modèles de voitures arrivent sur le marché, avec des lignes et des angles différents. Inévitablement, nous serons confrontés à l’inconnu et c’est pourquoi nous continuons à enseigner de nouvelles informations à la machine.

Le processus « human-the-loop » ou la coopération entre l’IA et l’Humain ne se limite certainement pas à un élément d’une liste de vérification où l’Humain ne dispose que d’un aperçu restreint des algorithmes. Le groupe Solera met en avant la vaste expérience et la compétence étendue de ses équipes dans ce secteur d’activité. En effet, nos collaborateurs nous permettent de véritablement comprendre le fonctionnement des concepts intelligents relatifs au monde automobile et, par conséquent, à valider nos solutions.